Stratégie Web (intégrée) | Étape 4 : Distribution de contenus (originaux et externes)

Stratégie Web (intégrée) | Étape 4 : Distribution de contenus (originaux et externes)

Etape 4 distribution de contenu

« Chronique branchée » avec Edith Jolicoeur et Stéphanie Gauthier | Émission « En transit », sur les ondes de CIEU- FM, le jeudi 17 mars 2016, 10:40.

Après s’être posé les « bonnes questions », après avoir fait une analyse complète de situation Web (et traditionnelle!) et après avoir développé ou ajusté son image de marque, après avoir créé et classé du contenu, on doit maintenant le distribuer.

On devrait s’assurer de formuler des appels à l’action engageants et adaptés auxclientèles cibles et à chacune des plateformes retenues précédemment. Attention! On ne publie pas de la même façon partout et pour rejoindre tout le monde.

  • Pensez créer un calendrier de publication;
  • 60 à 80 % du contenu extérieur ;
  • 20 à 40 % de contenu de votre « marque »;
    • (Peut varier selon la « marque », il existe des exceptions)
  • Rappelez-vous qui est votre public et vos objectifs; orientez vos publications sur ces cibles;
  • Élargissez votre public en offrant du contenu à valeur ajoutée;
  • Partagez des contenus originaux et pertinents!

Utilisez des canaux de distribution adaptés aux plateformes que vous utilisez.

Distinguer le Web 1.0, 2.0 et 3.0

Exemples :

  • Le Web 1.0 | Diffusion
    On pourrait le comparer à la fondation d’une maison. Sa base. Dans le Web 1.0, on a un diffuseur qui produit du contenu et le publie dans un Site Web conventionnel. Le « diffuseur » (entreprise, organisme, etc.) « espère » que son public cible trouvera l’information qu’il souhaite lui transmettre. Les infolettres font aussi partie du Web 1.0.

Si on souhaite envoyer des infolettres

Il faut savoir que la majorité des infolettres sont considérées comme des  « MEC » : Messages électroniques commerciaux. Depuis le 1er juillet 2014, la Loi canadienne anti-pourriel (C-28) s’applique.

Ce que doit comprendre un message électronique commercial (infolettre) :

  • Il doit vous identifier clairement.
  • Il doit offrir des renseignements qui permettent à la personne de communiquer facilement avec vous.
  • Il doit offrir un mécanisme de désabonnement

Source : http://combattrelepourriel.gc.ca

Je vous recommande de ne pas envoyer vos courriels de masse (infolettres) à partir de votre service courriel régulier (Outlook, Gmail, Mail, etc.). Optez plutôt pour un service spécialisé (Mailchimp, Courrielleur, Cyberimpact, etc.). Ces outils sont conformes à la nouvelle Loi anti-pourriel et offrent une panoplie d’indicateurs permettant de mesurer l’efficacité de vos envois.

Mailchimp
  • Le Web 2.0 | Collaboration
    On pourrait le comparer à l’étage d’une maison. Son coeur. Avec le Web 2,0 arrive tout l’aspect collaboratif. On y retrouve les médias sociaux, les blogues, lesréseaux sociaux, les sites collaboratifs (wiki, etc.) et plus encore! Ici, le « diffuseur » produit du contenu auquel son public peut réagir. On verra aussi souvent des abonnés réagir entre eux.

Vous visez un marketing de contenu? Envisagez un blogue!

Les avantages sont nombreux :

  • Un meilleur référencement naturel;
  • Un lien de proximité avec vos abonnés / lecteurs – interactions;
  • Facilité d’édition et rapidité de publication.
Wordpress com

Vous souhaitez être actif sur les réseaux sociaux? Choisissez les bons!

Rassurez-vous! Comme je le mentionnais à l’étape 2, je ne recommande pas d’être actifs sur tous les réseaux sociaux. Choisissez ceux où vous pourrez rejoindre votre clientèle cible. Ceux qui vous assurent un bon taux de conversion ou un renforcement de votre image de marque.

Réseaux sociaux

Oui à la programmation, non à la synchronisation systématique

Assurez-vous d’adapter votre contenu à chacun des réseaux que vous aurez retenu. Il y a plusieurs écoles de pensée concernant l’automatisation sur les réseaux sociaux.Personnellement, je fais partie de ceux qui recommandent de ne pas synchroniser toutes ses publications sur tous les réseaux. Par exemple, ne synchronisez pas votre Page Facebook à votre compte Twitter pour que les publications se publient automatiquement sur ce dernier. Si vous n’avez pas le temps d’assurer une présence active sur un réseau, n’y soyez pas! Ceci peut grandement nuire à votre marque.

Suggestion de lecture :

Exemple de contenu vidéo :

Si vous souhaitez l’intégrer sur votre site, vous pouvez initialement publier une vidéo (entre autres) sur YouTube (avantage référencement), sur Vimeo (avantage esthétisme) ou sur Facebook (les vidéos natives peuvent maintenant être intégrées à un site.

Si vous souhaitez aussi publier la vidéo sur Facebook, vous êtes souvent mieux de la publier de façon « native ». C’est-à-dire, directement dans Facebook et non en partageant un lien venant de YouTube sur Facebook.

Il faut savoir qu’il y a une concurrence entre YouTube et Facebook et ce dernier minimise la portée et la visibilité de vos liens externes par rapport aux vidéos publiées directement (natives).

video natif facebook

(Statistiques pour une Page de moins de 2 000 abonnés)

Comment publier une vidéo de façon « native » :

post video natif

N’oubliez pas de dire quelque chose à propos de votre vidéo (comme à propos de toutes vos publications!) Assurez-vous que votre texte soit accrocheur, qu’il donne envie de visionner, de cliquer j’aime (ou les autres émotions!), qu’il donne envie de commenter ou de partager.

Importer une video

Il existe comme ça des subtilités pour la majorité des réseaux sociaux. C’est pourquoi j’estime qu’il est important de soigner ses publications de façon optimale pour chacun des réseaux choisis. Toutefois, n’hésitez pas à programmer vos publications. Vous gagnerez en efficacité.

  • Le Web 3.0 | Géolocalisation et sémantique
    On pourrait le comparer à la toiture ou au grenier de la maison. La définition du Web 3.0 laisse place à beaucoup d’interprétation. De façon générale, les experts s’entendent pour parler de sémantique et de géolocalisation.

Exemple : les suggestions de recherche quand on utilise Google.

Suggestions recherche Google

Exemple de géolocalisation :

geolocalisation

En conclusion :

Il est important de bien réfléchir à la distribution des contenus (originaux et externes). Elle est un élément essentiel de toute stratégie de communication marketing intégrée. Sans une stratégie de distribution efficace et cohérente, tous vos efforts de promotion risquent d’être vains.

Edith Jolicoeur Consultante branchee profil

À propos de l’auteure

Consultante branchée, conférencière, formatrice, gestionnaire de communauté et chargée de communication numérique.

Edith Jolicoeur aide les gens à adopter de bonnes pratiques et des stratégies d’utilisation du Web et des réseaux sociaux gagnantes. Forte de huit ans d’expérience d’enseignement en vente-conseil et de plus de quinze ans de pratique artistique professionnelle en région, elle utilise des stratégies de mise en marché par le Web depuis 2001.

Elle se déplace dans l’ensemble de la francophonie canadienne afin d’offrir des conférences, des formations et de l’accompagnement individualisé (coaching) dans le but d’aider les artistes, travailleurs culturels, travailleurs autonomes, petites entreprises et organismes à tirer profit du Web. Elle est également chroniqueuse branchée à CIEU FM depuis 2013.

Elle tient à mentionner que son passeport est valide. Elle peut parcourir la planète si l’occasion se présente!

Add your comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :