CHARTE DE VALIDATION de demandes de publications Facebook en 6 étapes

CHARTE DE VALIDATION de demandes de publications Facebook en 6 étapes

CADEAU ! FLOWCHART CHARTE DE VALIDATION de demandes de publications Facebook | Edith Jolicoeur, consultante branchée

Ou comment dire non [en six étapes faciles — ou presque] sans se faire virer [surtout ça] !

Q1 — Êtes-vous abonné à Netflix [pas de débat sur le contenu ou les taxes, merci !] ?
R1 a : OUI = Passez à la question 2
R1 b : NON = Passez à la question 4

Q2 — Avez-vous regardé la série Black Mirror ?
R2 a : OUI = Passez à la question 3
R2 b : NON = Passez à la question 4

Q3 — Avez-vous regardé l’épisode Bandersnatch ?
R3 a : OUI = Vous pouvez lire l’article ou passer à la question 4
R3 b: NON = Passez à la question 4

Q4 — Vous souvenez-vous des livres dont vous êtes le héros [populaires quand j’étais au primaire] ?
R4 a : OUI = Vous pouvez lire l’article
R4 b : NON = Vous pouvez lire l’article de toute façon !

Revenons au lien avec mon travail, si vous le voulez bien !

Ça fait des années que je « rêve » de créer des flowchart pour aider mes clients dans toutes sortes de situations. Il y a quelques mois, un collègue ayant un urgent besoin de « ventiler » me contacte. Il me raconte comment il a été « contraint » de faire une publication [non pertinente] sur la Page Facebook officielle de l’organisation pour laquelle il travaille depuis peu.

Ce n’était rien de grave ni d’exceptionnel (tout plein d’autres collègues et clients me racontent des histoires semblables régulièrement). C’était juste non pertinent et non adapté pour le Web et les réseaux sociaux. J’avoue même avoir ri en voyant la publication en question. Je trouvais la situation plutôt cocasse jusqu’à ce qu’il mentionne :

« Ouain, mais plusieurs autres gestionnaires de communauté [expérimentés] savent que je travaille maintenant pour cette organisation. S’ils voient cette publication, ils risquent de penser que je suis incompétent ! »

Ouch ! Il venait de toucher ma corde très sensible de l’empathie ! Oh boy ! Je le « feelais » tellement !

« Pour faire une histoire courte », je lui ai suggéré de faire un flowchart. — Un quoi ? [Insérer des explications, des exemples, des suggestions et des croquis ici.] Fait que… quelques jours plus tard, j’avais « accouché » d’un super flowchart en six [6] étapes que j’ai eu l’occasion de tester [et raffiner] à différentes reprises depuis !

Edith JOLICOEUR | CHARTE DE VALIDATION de demandes de publications Facebook | LA STATION Rimouski, 6 juin 2019 | Crédit photo : Amanda BOUCHER
Distribution de mon « flowchart » en format tabloïd. Crédit photo : Amanda BOUCHER

Cette charte est également disponible en version « poster » à imprimer !

Dimension recommandée : Tabloïd 11 X 17 po ou plus grand !

Suggestion : Collez un grand format sur la porte de votre bureau et gardez quelques formats tabloïds à remettre aux gens qui insistent pour que vous publiiez des trucs non pertinents ou non adaptés pour le Web et les réseaux sociaux ! ;)

Q1 a — LA PUBLICATION CONCERNE-T-ELLE LE « GRAND-PUBLIC » ?

Une Page Facebook, c’est fait pour le grand-public ! Si votre publication ne concerne que les membres du personnel (ou une partie des usagers), cette demande devrait probablement être destinée à un groupe fermé (voire secret) [géré par la Page officielle de l’organisation] ou même carrément refusée !

Étape 1 CHARTE DE VALIDATION de demandes de publications Facebook | Edith JOLICOEUR, consultante branchée

Q1 b — EST-CE SUSCEPTIBLE D’INTÉRESSER VOS ABONNÉS ?

Algorithme Facebook Facteur C cote de la Page courbe Edith JOLICOEUR, consultante branchée © 2019

N’oubliez pas que CHACUNE de vos publications Facebook est « notée » et que le « score moyen » de vos publications « affecte » la « cote » de votre Page [le fameux facteur C de l’algorithme de Facebook]. Évitez autant que possible de publier du contenu qui aurait un faible potentiel d’intérêt auprès de vos abonnés [actuels et espérés] et favorisez la qualité plutôt que la quantité.

Q2 a — QUI PRÉSENTE CETTE DEMANDE DE PUBLICATION ?

Répétez après moi : « La gestion de communauté est un métier dont les gens qui vous présentent des demandes de publications ne sont pas forcément experts ni spécialistes ! » [sic]. C’est précisément pour vous aider à le démontrer que j’ai créé cette charte.

Étape 2 CHARTE DE VALIDATION de demandes de publications Facebook | Edith JOLICOEUR, consultante branchée

Q2 b — EST-CE PERTINENT ?

La pertinence est une qualité très relative ! Prenons un exemple :

Une « publication de chat » pourrait à la fois concerner le grand-public et être susceptible d’intéresser vos abonnés. Mais est-ce pertinent pour autant ? Si vous gérez la Page Facebook d’une faculté de médecine vétérinaire, sans doute ! Si ça peut « appuyer » une publication qui risquerait d’être banale sinon et que le « ton » de votre Page le permet [voir exemple], pourquoi pas !? Mais peut-être que ça ne correspond simplement pas à votre politique [ligne] éditoriale. En cas de doute, référez-vous toujours aux guides et normes de votre organisation.

Q2 c — TENEZ-VOUS À VOTRE EMPLOI [MANDAT ou CONTRAT] ?

Dans la vie, il y a les règles et les exceptions. Il y a aussi ces fois où l’on choisit ses combats, parce que t’sais… C’est ça qui est ça !

Q3 a — LE CONTENU EST-IL ADAPTÉ POUR LE WEB ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ?1

1 – « Prendre un document papier et le verser intégralement dans Internet sans lui faire subir quelques modifications s’avère un exercice voué à l’échec. » [Source : Office québécois de la langue française (OQLF), Adaptation d’un document papier au Web]

Répétez après moi : « Mobile first, lisibilité, accessibilité [c’est une Loi !] et découvrabilité [référencement et métadonnées — entre autres] »

Étape 3 : CHARTE DE VALIDATION de demandes de publications Facebook | Edith JOLICOEUR, consultante branchée

Consultez le document SGQRI-008 2.0 
« Modernisation des standards sur l’accessibilité du Web, Démarche et principes directeurs de modernisation  » produit par le Secrétariat du Conseil du trésor [ISBN 978-2-550-82127-4]

Accessoirement, vous pouvez également consulter ces deux articles tirés de mes archives :

Je donne aussi des formations en création de contenu ! [Une fille se plo… Ah ! Pis non ! Je n’écrirai pas ce mot-là! J’ai « trop » de lecteurs français qui risquent de l’interpréter « de travers ». Pour les autres, vous aurez compris ce que je veux dire ! Haha !]

 

Q3 b — LE CONTENU EST-IL CONFORME AUX NORMES DE L’ORGANISATION ?2

  • Est-il CONFORME À LA CHARTE GRAPHIQUE ?2
  • Est-il CONFORME À LA POLITIQUE ÉDITORIALE ?2
  • Est-il CONFORME À LA POLITIQUE D’UTILISATION DU WEB ET DES RÉSEAUX SOCIAUX ?2
  • Est-il CONFORME À LA NÉTIQUETTE ?2

Sinon, il serait judicieux d’exiger des corrections avant publication.

ÊTES-VOUS EN FORME ?

Je pose la question parce que si vous « pétez le feu », ça va. Tenez votre bout ! Un jour, ils vous remercieront [au sens propre ou figuré, c’est selon] !

Mais si vous êtes « à boutte », je comprendrais que vous fassiez du « déni volontaire » et que vous acceptiez la demande malgré tout. Ça arrive à tout le monde ! Même à moi !

* Mon père aurait dit « Ça peut arriver aux meilleur.e.s ! » Mais ça aurait pu paraître prétentieux d’enchaîner avec « Même à moi » ! #faussemodestie Haha !

2 – Toutes ces normes devraient être conformes aux bonnes pratiques ainsi qu’aux lois et règlements en vigueur là où ils s’appliquent [RGPD, CGU (Conditions Générales d’Utilisation — Exemple de Facebook), RACJ, etc.].

Bah ! J’offre également des conférences et formations qui parlent de tout ça, vous savez ! [Une fille se… Laissez faire ! Je l’ai déjà faite, celle-là !]

Q4 a — CETTE PUBLICATION AVAIT-ELLE ÉTÉ PRÉVUE AU CALENDRIER ÉDITORIAL [avant aujourd’hui] ?

Un calendrier quoi ? Un calendrier éditorial !! Vous n’en avez pas ? Vous devriez ! Et même… si l’organisation pour laquelle vous travaillez (ou qui est votre client) est le moindrement « complexe » [équipe de travail, pigistes, contractuels, fournisseurs — graphistes, rédateur.trice.s, etc.] ce calendrier devrait être intégré à un gestionnaire de projet / système de communication interne.

Il existe de nombreuses solutions [applications et systèmes] pour ça ! J’en parle régulièrement en conférence et formation. (Je dis ça de même !) ;)

Étape 4 : CHARTE DE VALIDATION de demandes de publications Facebook | Edith JOLICOEUR, consultante branchée

Q4 b — UNE « EXPIRATION3 » DE LA PUBLICATION EST-ELLE SOUHAITABLE ? [valide pour les PAGES seulement]

Pour toutes sortes de raisons, il arrive que ce ne soit pas pertinent qu’une publication « roule » durant des jours dans le fil d’actualité de vos abonnés. Quelques exemples :

  • Le menu du jour [du lundi telle date] d’un restaurant qui continue de s’afficher dans le fil d’actualité des abonnés dans les jours suivants ;
  • Une publication pour rappeler un évènement après que celui-ci soit passé ;
  • Un avis de fermeture temporaire pour tempête quand celle-ci est ENFIN terminée !

3 — Consultez mon article : PAGES FACEBOOK : Comment annoncer une fermeture temporaire [pour tempête] efficacement ! au point 3.2 – Programmer la publication et planifier l’arrêt de la publication dans le fil d’actualité.

RAPPEL IMPORTANT

N’oubliez pas que votre santé mentale et physique est plus importante que votre travail. TOUJOURS ! RELATIVISEZ ! :)

Q5 — LA PUBLICATION CONCERNE-T-ELLE TOUS LES ABONNÉS DE LA PAGE OU UNE PARTIE SEULEMENT ?

La publication concerne tous vos abonnés [actuels ou espérés] ? Good ! Passez à l’étape suivante !

Oh ! Ça ne concerne qu’une partie de vos abonnés ? Considérez ces deux options4 [valides pour les PAGES seulement].

  • OPTION 1 : Limiter l’audience de votre publication4
    Contrôlez la visibilité de votre publication en fonction 
de l’âge et du lieu des personnes comprises dans l’audience.
  • OPTION 2 : Utiliser le ciblage du fil d’actualité4
    Ciblez une audience précise afin que certaines personnes soient plus susceptibles de voir votre publication en fonction de critères.
Étape 5 : CHARTE DE VALIDATION de demandes de publications Facebook | Edith JOLICOEUR, consultante branchée

On y est presque ! Un dernier « check-up » avant d’appuyer sur le bouton !

Comme l’épisode Bandersnatch de Netflix comportait plusieurs fins possibles, cette charte propose six [6] différentes solutions de publications possibles. (À part les gaps « Exigez des précisions » ou « Exigez des corrections » qui risquent de maintenir certaines demandes de publications dans les limbes longtemps, voire éternellement.)

Voici donc les quatre [4] possibilités pour les Pages et les deux [2] possibilités pour les groupes. Mais avant…

Q6 — Rappelons deux dernières questions !

  • a) Quand ? (pour les Pages et les groupes)
  • b) Jusqu’à quand ? (pour les Pages seulement)
Étape 6 : CHARTE DE VALIDATION de demandes de publications Facebook | Edith JOLICOEUR, consultante branchée

FÉLICITATIONS !!!

Vous pouvez enfin publier !

[Ou refuser de publier ! — Sans trop risquer de vous faire virer !]

La prochaine fois qu’un.e collègue, un.e ami.e, un.e client.e, un.e patron.ne ou même que votre chat insinuera que la gestion de communauté c’est facile, que « c’est JUSTE être payé.e pour passer ses journées à s’amuser sur Facebook », montrez-lui cette [foutue] CHARTE DE VALIDATION de demandes de publications !! Et précisez que ÇA, ce n’est qu’une infime partie de votre [précieux] travail !

De rien ! Je vous en prie ! 😛

Ah ouais ! Et comme dans Bandersnatch, j’ai prévu une « fin secrète » [voir comment débloquer celle de l’épisode de Black Mirror] ou plutôt un genre de « cadeau » [en ce qui concerne mon billet].

Flowchart : CHARTE DE VALIDATION de demandes de publications Facebook | Edith JOLICOEUR, consultante branchée

Je ne vous demanderai pas de vendre votre âme au diable pour avoir accès au fichier imprimable !

Mais…

J’aimerais en savoir un peu plus sur les gens qui consultent mes articles et qui « profitent » de mes recommandations ou de mes outils.

Alors…

Un petit formulaire en branchement conditionnel à remplir en échange de mon fichier, ça vous « branche » ?

COMPLÉMENT

Ça fait longtemps que je « tripe » sur les histoires interactives !

Et plus tard… sur le branchement conditionnel !

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé les maths [oui, ça se peut !]. J’aimais la philo. J’ai tripé sur le film l’Effet papillon [le premier, pas le 2e]. Il y a quelques années, j’ai suivi la formation « Le Webdoc – Nouvelles écritures interactives » avec David Dufresne à L’INIS (Institut national de l’image et du son) lors de laquelle j’ai appris (et tripé sur) le mot « uchronie ». Les algorithmes me fascinent (même s’ils me font parfois peur). Et… j’adore les «flowchart » [« organigrammes de programmation » en français de Guy Bertrand / Radio-Canada] !

D’ailleurs, mon amoureux et moi avons passé des heures devant Bandersnatch dès le jour de sa sortie afin de découvrir toutes les fins possibles (et de les documenter / créer une « cartographie » [flowchart / organigramme de programmation]) !

Edith Jolicoeur, Consultante branchée, Photo de Profil 2017 credit Photo MagBag Magali Deslauriers

À propos de l’auteure

Edith Jolicoeur#TEDxSpeaker #Slasheuseconsultante numériqueconférencière et formatrice

Edith Jolicoeur parcourt la francophonie canadienne et internationale pour aider les artistes, travailleurs autonomes, petites entreprises et organismes à adopter de bonnes pratiques ainsi que des stratégies numériques gagnantes, afin — entre autres — qu’ils tirent profit du Web et des réseaux sociaux.

Sa devise : « Ce n’est pas parce qu’on est éloigné géographiquement qu’on doit l’être numériquement ! »

Formée en innovations technopédagogiques en enseignement supérieur, elle cumule huit ans d’expérience comme enseignante au programme de vente-conseil dans un Centre de formation professionnelle (CFP) et six ans en formation continue.

Parallèlement à l’enseignement, elle a également été entrepreneure dans le secteur du tourisme culturel en région « dite éloignée » durant près de quinze ans. Au cours de cette période, elle a pu mettre en pratique différentes stratégies de marketing et communication numérique.

Elle connaît bien les réalités des entreprises et des organismes de petite taille pour les avoir vécues. Elle comprend particulièrement bien le sens de l’expression « autres tâches connexes » pour décrire le rôle de ceux qui doivent souvent savoir tout faire, ou presque !

Aujourd’hui, Edith Jolicoeur puise dans toutes ces expériences pour offrir des conférences et des formations adaptées aux différentes clientèles auxquelles elle s’adresse.

Elle tient aussi à mentionner que son passeport est valide et qu’elle peut parcourir la planète si l’occasion se présente! 

En savoir plus

You may also interested

Comments

  • Raphaëlle Beaulieu-Bastien

    Merci pour cet outil, il sera vraiment pratique. Mon poste étant nouveau au sein de l’organisme c’est très difficile d’expliquer à mes collègues qu’il ne faut pas déroger du calendrier éditorial car derrière chaque action il y a un but précis. Bref, MERCI!

    • Edith Jolicoeur, Consultante branchée

      Awww ! Merci Raphaëlle pour ce « témoignage ». Comme plusieurs que j’ai reçus (en message privés) depuis la publication de cet article, ça confirme à quel point il est important de faire comprendre l’importance de [et l’interaction entre] chaque élément d’une stratégie numérique incluant la publication de contenu. Bon succès ! Edith

Add your comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :