Concours Facebook : bonnes ou mauvaises stratégies?

Concours Facebook : bonnes ou mauvaises stratégies?

Concours Facebook
Pu capable des concours

Vous gérez une Page Facebook et vous pensez qu’organiser un concours basé sur les partages, les « tague un ami » ou « aime la Page » serait une bonne idée pour augmenter votre nombre d’abonnés, votre taux d’engagement ou vos ventes?

C’est peut-être juste une fausse bonne idée!

Découvrez pourquoi en lisant ATTENTIVEMENT ce billet. (Jusqu’au bout!) ;)

Je me suis déjà adressée aux gens qui partagent des concours dans un précédent billetAujourd’hui, je souhaite m’adresser aux gestionnaires de Pages. J’aimerais rappeler les règlements de Facebook et de la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ). Et surtout, j’aimerais expliquer pourquoi les concours basés sur les partages et les « j’aime (la Page) » ne sont pas stratégiques. (Je vous suggère quand même quelques exemples de « bons » concours un peu plus bas.)

Et si vous n’êtes toujours pas convaincus, je vous propose, à la fin de ce billet, des liens vers d’autres publications qui parlent du même sujet. (Pis je vous fais cadeau d’un glossaire, aussi! J’suis fine de même!)


Pour commencer, les règlements :

Les règles de Facebook sont claires :

« Les promotions peuvent être gérées sur des Pages ou dans des applications sur Facebook. Vous ne devez pas utiliser les journaux personnels ni les relations d’amis pour gérer des promotions (par exemple, les mentions telles que « partagez ce lien dans votre journal pour participer », « partagez ce lien sur le journal de vos amis pour obtenir plus de participations » ou « identifiez vos amis dans cette publication pour participer » ne sont pas autorisées). »

Concours Facebook reglements

Source : https://www.facebook.com/page_guidelines.php

C’est simple! Interdit d’exiger de partager, d’aimer une page ou de « taguer » (mentionner) des amis pour participer à un concours. Qu’est-ce que certains ne comprennent pas là-dedans?

Les règlements de la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ), maintenant :

« [Les articles de Loi] s’appliquent à tous les concours publicitaires dans lesquels la valeur totale des prix offerts dépasse 100 $. »

Loi Concours Regie

Source : http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=2&file=//L_6/L6R6.htm

Pourquoi les concours basés sur les partages, les « j’aime (la page – fan-gates) » NE SONT PAS de bonnes stratégies?

Expliquons d’abord pourquoi les concours basés sur les partages ne sont pas permis :

Une des raisons est simple, les administrateurs de Pages NE PEUVENT PAS VOIR les partages autrement que ceux faits en mode public. Et ils NE PEUVENT EXIGER que vous partagiez en mode public. Pensez-y! C’est comme si on vous disait « pour gagner notre concours, vous devez laisser les portes de votre résidence déverrouillées. » RIDICULE et IRRESPONSABLE!

Si Facebook permettait les concours basés sur les partages, il recevrait sans aucun doute des poursuites pour violation de la vie privée. Pas pour rien qu’il l’interdit dans ses règlements.

Les fan-gates (exiger que les gens aiment une Page), c’est fini depuis 2014!

« « La course aux fans, c’est terminé ». C’est en substance le message que Facebook souhaite envoyer aux marques avec la suppression ce mercredi 5 novembre de la « fan gate ». Ce mode de recrutement de nouveaux fans était jusqu’ici, à tort ou à raison, très prisé de certaines marques.  »

Source : www.e-marketing.fr – « Facebook acte la fin de la « fan gate » »

Pourquoi le succès d’une page ne repose pas nécessairement sur son nombre de fans (abonnés – j’aime la Page) ou sur son taux d’engagement :

Chez Facebook, la visibilité des publications des Pages et des individus est gérée par un algorithme. C’est-à-dire que certains facteurs font en sorte que nos publications sont vues ou non par les abonnés de nos Pages et leurs amis.

Plus une Page compte d’abonnés, plus elle est exigeante à animer.

  • Par exemple, une Page comptant moins de 1000 abonnés aura besoin de faire un minimum de 5 (bonnes!) publications par semaine pour rester engageante.
CB nb abonnes publications engagement
  • Alors qu’une Page de 200 000 abonnés devra publier jusqu’à 20 fois PAR JOUR pour rester engageante. (Exemple de TVA)
nb abonnes publications engagement
  • Imaginez une Page qui passe de 1 600 à 15 000 abonnés en quelques jours. La job pour maintenir le taux d’engagement une fois le buzz passé!

Dans le fond, ce qui compte, ce n’est pas le nombre d’abonnés, ni même le taux d’engagement, mais les profits qu’on réalise (taux de conversion).

  • Par exemple, je pourrais décider de créer une Page sur laquelle je publierais des vidéos de chats et des blagues douteuses. C’est presque certain que j’attirerais un grand nombre d’abonnés et que ceux-ci m’offriraient un excellent taux d’engagement. Ça ne veut pas dire que ça améliorerait mes ventes.

Exemple concret :

On a vu, cette semaine, le cas d’un épicier de Sainte-Brigitte-de-Laval qui espérait fidéliser sa clientèle à l’aide d’un concours Facebook. Selon la mise à jour sur leur publication initiale, la Page comptait 1 600 abonnés (fans) avant le début du concours. Elle en compte maintenant près de dix fois plus (au moment d’écrire ses lignes).

Concours IGA Ste Brigitte

Voilà un super exemple d’une mauvaise stratégie malgré les bonnes intentions. Au départ, le concours était basé sur l’achat en magasin + aimer la Page pour une chance supplémentaire. Dans le reportage, le commerçant affirme que certaines personnes d’aussi loin que l’Alberta ou le Nouveau-Brunswick ont partagé le concours et aimé la Page.

Reportage concours Facebook IGA Ste Brigitte Laval

C’est clair que ça ne donne rien pour un épicier de Sainte-Brigitte-de-Laval (environ 6 000 habitants) d’avoir des abonnés d’aussi loin. Les chances sont à peu près nulles pour que la majorité des nouveaux abonnés puissent un jour être convertis en clients fidèles.

L’erreur? Au-delà de la question de ciblage des publications, c’est le partage (même si il n’a pas été demandé!) et la promesse de doubler les chances avec un « J’aime la Page ». Même si le commerçant avait ciblé ses publications pour limiter l’audience à un rayon de quelques kilomètres, les partages auraient quand même propulsé la publication n’importe où sur la planète!

La bonne idée? L’épicier semble maintenant organiser des concours en magasin (coupons à l’achat d’un certain montant) et se sert de sa Page Facebook pour faire connaître les concours qui se réalisent DANS son magasin.

Bonne nouvelle, en raison de l'immense succès de la batterie de cuisine, nous avons décidé de faire tirer une batterie...

Posté par IGA Famille Rousseau SBDL sur mardi 23 février 2016

Tout est une question d’évaluation coûts/bénéfices

Morale de l’histoire, ayez toujours une BONNE stratégie derrière vos actions. Quand j’ai commencé en affaires, je me souviens qu’on m’a dit « mieux vaut un petit (commerce) plein, qu’un grand (commerce) vide ». Ça s’applique presque partout! Oui, il possible d’organiser de « bons » concours, même avec Facebook. (Je donne d’ailleurs des exemples dans un précédent billet.)

Glossaire

  • PROFIL FACEBOOK : il dit qui vous êtes. Il est personnel. (Il peut être public ou privé.) IL NE PEUT être utilisé par une entreprise ou un organisme.
  • PAGE FACEBOOK : Une page est utilisée à des fins professionnelles ou pour des personnes publiques.
  • ABONNÉS : Les abonnés (ou fans) sont les gens qui aiment votre Page.
  • TAGUER : Taguer signifie « mentionner ». Utilisé notamment sur les photos et vidéos postées sur le réseau, cela permet de créer un lien vers le profil d’une tierce personne, par exemple si celle-ci se trouve sur la photo.
  • PORTÉE : La portée de la publication représente le nombre de personnes ayant vu votre publication. Votre publication est comptabilisée comme ayant atteint une personne lorsqu’elle est affichée dans son fil d’actualité. Les chiffres portent sur les 28 jours suivant la création de la publication et comprennent les personnes qui ont vu votre publication sur la version de bureau et sur la version mobile.
  • ENGAGEMENT : Le taux d’engagement correspond au pourcentage des personnes qui ont vu une publication et qui l’ont aimée ou partagée, qui ont cliqué dessus ou qui ont ajouté un commentaire.
  • CONVERSION : Une conversion est une action entreprise sur votre site web, telle qu’un paiement, une inscription, l’ajout d’un élément au panier ou l’affichage d’une page donnée. Pratiquement toutes les pages de votre site web peuvent donner lieu à une conversion, et vous pouvez créer et ajouter le code de pixel Facebook sur n’importe quelle page de votre site web. (Définition plus large ici)
  • ALGORITHME : Facebook utilise un algorithme pour gérer l’affichage des publications d’un individu ou d’une entreprise sur les fils d’actualités de ses amis ou fans. (Définition selon Antidote : « Suite finie de règles et d’opérations élémentaires sur un nombre fini de données qui permet de résoudre une classe de problèmes. »)

Si vous n’êtes toujours pas convaincus, ce que d’autres disent sur le même sujet :

Même Frédéric Arnould le dit! :

J'espère que 2016 sera l'année où les amis de Facebook cesseront de croire :- qu'un "like" pour un concours bidon leur...

Posté par Frédéric Arnould sur mercredi 30 décembre 2015
Edith Jolicoeur Consultante branchee profil

À propos de l’auteure

Consultante branchée, conférencière, formatrice, gestionnaire de communauté et chargée de communication numérique.

Edith Jolicoeur aide les gens à adopter de bonnes pratiques et des stratégies d’utilisation du Web et des réseaux sociaux gagnantes. Forte de huit ans d’expérience d’enseignement en vente-conseil et de plus de quinze ans de pratique artistique professionnelle en région, elle utilise des stratégies de mise en marché par le Web depuis 2001.

Elle se déplace dans l’ensemble de la francophonie canadienne afin d’offrir des conférences, des formations et de l’accompagnement individualisé (coaching) dans le but d’aider les artistes, travailleurs culturels, travailleurs autonomes, petites entreprises et organismes à tirer profit du Web. Elle est également chroniqueuse branchée à CIEU FM depuis 2013.

Elle tient à mentionner que son passeport est valide. Elle peut parcourir la planète si l’occasion se présente!

Comments

  • Chantale

    Super article! En ce qui concerne l’épicier de Laval, j’ajouterais que si les règles du concours avaient été diffusées comme il aurait dû le faire et qu’il avait ajouté une mention sur le public (ex. réservé aux résidents de la Ville de Laval), le problème aurait été moindre également.

    • consultantebranchee

      Merci pour vos bons mots, Chantale! Je suis tout à fait d’accord avec vous!

  • Déconome

    Merci ça fait tellement du bien à lire. Depuis le début je me suis toujours évertuée à faire des concours légalement sur ma page Facebook, pas de partage et autres bêtises qui ennuient mes lecteurs. Mais c’est tellement frustrant lorsqu’on voit les autres gestionnaires de page qui abusent et réussissent à obtenir plein de nouveaux fans ainsi. Comme vous dites, ma page a l’avantage d’avoir des lecteurs TRÈS engagés et c’est ce que j’apprécie le plus.

  • Sylvie

    Merci Edith pour cet excellent billet.
    Je suis confrontée à mon succès sans le vouloir : j’ai créé pour m’amuser, oui oui pour m’amuser, une page qui n’a absolument rien à voir avec mon activité en avril 2015. Je suis à + de 21 500 fans alors que ma page pro arrive péniblement à 450 depuis plusieurs années. Je ne fais que poster des images et photos. Rien de plus.
    cela m’interpelle beaucoup et je ne sais pas analyser ce phénomène pour le reproduire sur ma page pro.
    C’est hallucinant !

  • […] Comme l’explique la Consultante Branchée: […]

Add your comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :