Post mortem positif d’une première expérience de vidéo en direct sur Facebook

Post mortem positif d’une première expérience de vidéo en direct sur Facebook

FACEBOOK Video en direct

Contexte et remerciements

Avant même de commencer ce billet, je tiens à remercier mon client, le Centre d’artistes Vaste et Vague, pour lequel je suis chargée des communications numériques depuis bientôt quatre ans. Dans notre entente annuelle, le Centre me donne carte blanche dans l’élaboration et l’application de sa stratégie Web et sa gestion de communauté. Le Centre me permet d’essayer à peu près tout ce qui me tente et me permet aussi d’utiliser son contenu, ses données et ses statistiques dans le cadre de mon travail de Consultante branchée, soit lors de mes formations, conférences, accompagnement et sur mon blogue. C’est une collaboration très précieuse. Merci!

Depuis l’automne dernier, certaines « personnalités » ayant un profil vérifié pouvaient utiliser l’application Mentions pour diffuser des vidéos en direct.

Dans les dernières semaines, cette fonctionnalité a été progressivement ouverte à tous les usagers et à toutes les Pages qui peuvent désormais le faire depuis l’application Gestionnaire de Pages.

Avec mon client, le Centre d’artistes Vaste et Vague, on a décidé de se lancer. On a fait un premier direct à l’occasion d’un vernissage qui avait lieu hier soir (vendredi 15 avril 2016).

Nous avions fait quelques tests grâce à une Page non publiée que je réserve à ces fins. Nos expériences s’étaient plutôt bien déroulées. J’avais aussi regardé plusieurs directs dans les semaines et jours précédents et beaucoup lu sur le sujet.

Nous espérions que notre première « vraie » expérience se passe bien. Ce fut le cas. En tout, 97 personnes ont ainsi pu assister au vernissage en direct devant leur ordinateur ou leur appareil mobile. Nous avons eu jusqu’à 25 personnes à la fois.

Puisque la vidéo est « restée » sur la Page Facebook du Centre ensuite, ce sont déjà, moins de 24 heures plus tard, quelques centaines de personnes qui ont pu voir l’évènement en différé.

Capture statistiques

Nous sommes très satisfaits. Les membres du Centre et les abonnés sont dispersés dans tout le Québec et même à l’étranger. Une telle possibilité de diffusion en direct s’inscrit parfaitement dans les efforts de médiation culturelle du Centre. Nous pensons répéter cette expérience pour d’autres vernissages et évènements bien que nous soyons conscients de devoir améliorer nos techniques, notamment en ce qui concerne l’éclairage, le son et le rythme.

Je vous propose quelques-unes de nos observations sous forme de bons coups et de points à améliorer.

Les invitations

Nous avions annoncé le direct plusieurs jours d’avance grâce au communiqué de presse, à l’invitation officielle, au rappel et sur la Page Facebook du Centre.

Capture invitation 1
Capture invitation 2

Les instructions

Malgré nos annonces et invitations, nous avons réalisé que la façon d’accéder à la vidéo en direct n’était pas claire pour tout le monde.

Certains abonnés nous ont mentionné avoir attendu sur « l’évènement du vernissage » plutôt que directement sur la Page du Centre.

Pour notre prochaine diffusion en direct, nous nous assurerons d’être plus clairs dans nos invitations et de bien mentionner les instructions dans la description de l’évènement Facebook.

Capture Evenement

À ajouter à nos prochaines invitations

Comme il s’agissait de notre premier direct, nous ne pouvions pas encore offrir l’option d’abonnement aux notifications de direct. Ce sera fait dès notre prochaine invitation du genre!

Recevoir des notifications de direct

La stabilité

Comme je le mentionnais plus haut, dans les derniers mois, j’ai assisté à plusieurs directs. Tant sur Facebook que sur Periscope ou Meerkat.

Je déteste quand ça bouge trop vite. J’ignore si c’est en lien avec mon mal des transport ou mon astigmatisme – ou si je suis simplement normale -, mais je DÉTESTE quand des images sont instables. Ça me donne la nausée à tout coup!

Nous avons donc utilisé un « rig » caméra composé d’un trépied professionnel, d’un « Dolly » et d’un adaptateur pour téléphone intelligent piqué sur une perche à selfie achetée au Dollarama!

Rig camera
Rig camera

Je sais aussi, par expérience, que la captation vidéo est extrêmement énergivore. Aussi, j’avais fixé un étui contenant une super pile au trépied, ce qui me permettait de garder mon téléphone bien chargé tout au long de la diffusion.

Pile

Le son!!

Oh boy! J’avais justement assisté à un direct la veille, durant lequel la qualité du son était problématique. Je pensais m’en tirer en utilisant un micro-cravate que j’utilise à l’occasion pour des narrations. Toutefois, comme le fil était trop court, j’ai utilisé une « rallonge ».

Lors de mes tests, en après-midi, j’ai constaté que le micro-cravate ne fonctionnait pas. Même si je l’utilisais, le son s’enregistrait directement du téléphone et non par le micro-cravate. J’ai donc choisi de ne pas m’en servir, même si j’étais consciente qu’on aurait probablement un problème de son.

micro-cravatte

Et puis la nuit dernière, j’ai eu un flash!

Je crois que je connais la source de mon problème : L’EXTENSION!!! Si on observe bien la photo, on voit que le « jack » du micro comporte trois anneaux alors que celle de l’extension n’en comporte que deux.

Si ma théorie est juste, l’extension est bonne pour une sortie audio, mais pas pour une entrée. Ça reste à vérifier, je ferai une mise à jour quand j’en saurai plus.

Pistes de solution

Je vais me renseigner pour trouver un micro sans fil. Ce serait plus pratique, je crois.

Capture recherche micro sans fil iphone
Micro sans fil

La qualité de la connexion Internet

Le Centre dispose d’une connexion Internet fournie par le Réseau collectif réservé au monde municipal, scolaire ainsi qu’aux organismes culturels et de développement régional.

Celle-ci offre un haut débit tant en téléchargement qu’en versement (ce qui est assez exceptionnel!)

Capture Vitesse QDA

Disposer d’un second appareil

Dans la catégorie « bon à savoir ». Durant la diffusion, on voit les commentaires défiler à droite de la vidéo. Toutefois, on ne peut répondre directement dans l’application.  On doit absolument disposer d’un autre appareil mobile ou d’un ordinateur pour le faire. Si vous êtes une équipe, profitez-en pour répartir les tâches. Sinon, préparez-vous à « rusher »! 🙂

App Pages Repondre

L’éclairage

Nous avions fait nos tests de jour. L’éclairage était plutôt bon. Mais à l’heure du vernissage, l’éclairage était – et avec raison – dirigé vers les oeuvres et non vers l’artiste, ce qui donnait un malheureux contre-jour. J’ignore encore comment régler ce problème. Je réfléchis à la possibilité d’installer des « spots » temporaires fixés au plafond pour la soirée du vernissage – qui éclaireraient les « sujets » ou « l’action ». Ou encore, un projecteur fixé à mon « rig » (trépied).

Je possède déjà un étonnant petit projecteur D.E.L., mais il n’est pas assez puissant pour éclairer à cette distance. 

Projecteur D.E.L. LED pour iphone

L’accueil et la fermeture

J’avais remarqué que Marie-Ève Tremblay, chroniqueuse à Radio-Canada dont j’ai vu deux directs dans les derniers jours (celui de la remise d’un violon à Mark Landry et celui de la démission de Jean-Luc Brassard) semblait toujours faire une intro du genre mise en contexte au début de ses directs. Je trouvais que c’était particulièrement pertinent.  J’ai décidé d’en faire autant, même si je déteste les selfies ou me mettre devant la caméra. (Faut que j’aime mes clients en titi!)

Capture d’écran de l’ouverture

Capture ouverture

Capture d’écran de fermeture

Capture de fermeture direct

Le rythme

Nous avions convoqué nos abonnés à 17 h 55 sur la Page Facebook du Centre pour le début de la diffusion, soit cinq minutes plus tôt que le début des présentations et de la performance de l’artiste.

Suite à différentes lectures et aux recommandations de Facebook, nous avions estimé qu’un délai de cinq minutes entre le début de la diffusion et le début de la présentation serait nécessaire et suffisant pour permettre à nos abonnés qui recevraient l’alerte de diffusion de se connecter avant que « ça commence ». Histoire de ne pas arriver alors que c’est commencé depuis plusieurs minutes et qu’on a manqué la mise en contexte.

Force est de constater que c’était trop long. Je crois que quelques secondes de délai suffiront la prochaine fois. Surtout que le texte d’introduction de la vidéo expliquait clairement le déroulement. Il n’était pas nécessaire (ni agréable) d’attendre autant.

C’est l’expérience qui entre, comme on dit! :)

Capture mise en contexte

Ajout!

(Dimanche 17 avril)

Je viens d’avoir un autre « flash ». J’ai oublié de vous dire! Une vois que la vidéo aura « processé » et qu’elle sera en ligne sur votre Page Facebook pour visionnement en différé, vous pourrez modifier certains aspects dont la miniature, le titre et l’ajout d’un appel à l’action.

J’ai fait quelques captures d’écran pour que vous voyez mieux.

1 – Cliquez sur la date de la publication pour accéder au permalien.

Capture permalien modifier video 1

2 – Rafraichissez la page du navigateur pour accéder à toutes les options

Capture rafraichir

3 – Cliquez sur « Modifier cette vidéo »

Capture modifier cette video

4 – Modifier la miniature, ajoutez un titre et un appel à l’action si désiré

Capture modification titre appel action
Capture appel a l'action

Pour revoir la vidéo

Conclusion

Alors voilà! Mon client, son CA et l’équipe m’incluant, sont très contents de cette première expérience. Nous sommes conscients des aspects à améliorer, mais nous pensons que c’est une très belle opportunité pour le Centre de rejoindre ses membres et abonnés qui ne peuvent être présents lors de certains évènements.

Comme je le dis souvent, « Ce n’est pas parce qu’on est éloigné géographiquement qu’on doit être numériquement! »

Edith Jolicoeur Consultante branchee profil

À propos de l’auteure

Consultante branchée, conférencière, formatrice, gestionnaire de communauté et chargée de communication numérique.

Edith Jolicoeur aide les gens à adopter de bonnes pratiques et des stratégies d’utilisation du Web et des réseaux sociaux gagnantes. Forte de huit ans d’expérience d’enseignement en vente-conseil et de plus de quinze ans de pratique artistique professionnelle en région, elle utilise des stratégies de mise en marché par le Web depuis 2001.

Elle se déplace dans l’ensemble de la francophonie canadienne afin d’offrir des conférences, des formations et de l’accompagnement individualisé (coaching) dans le but d’aider les artistes, travailleurs culturels, travailleurs autonomes, petites entreprises et organismes à tirer profit du Web. Elle est également chroniqueuse branchée à CIEU FM depuis 2013.

Elle tient à mentionner que son passeport est valide. Elle peut parcourir la planète si l’occasion se présente!

Add your comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :